bouddhisme et yoga

Complémentarité du Bouddhisme et du Yoga

de lecture - mots

Dans cet article, nous allons rechercher des similitudes plutôt que des différences entre le yoga et le bouddhisme. Nous aurons ainsi l'occasion d'approfondir notre compréhension de la quête universelle de l'illumination. La recherche de relations au sein de ces pratiques proches mais différentes développe des compétences intuitives et une sagesse perspicace.

Si le yoga et le bouddhisme ont évolué comme des traditions sœurs se partageant de nombreuses similitudes, des différences notables les distinguent. Les points de vue sur l'existence du « moi », de « l'âme » et de « Dieu » ne sont pas les mêmes...

Un esprit qui peut se concentrer est un meilleur outil pour l'illumination qu'un esprit facilement distrait.

Bouddha et le Yoga

Avant d'analyser plus profondément la relation entre le yoga et le bouddhisme, rappelons-nous que le Bouddha était indien. Il connaissait bien la philosophie védantique. Il pratiquait le yoga et recherchait une compréhension de cette philosophie par l’expérience. Le Bouddha était un vrai praticien des arts du yoga, tellement dévoué et sérieux qu'il finit par atteindre l'illumination.

Les 4 nobles vérité

Le cœur des enseignements du Bouddha réside dans les Quatre Nobles Vérités, exposées dans son tout premier sermon après son illumination.

  • La première noble vérité proclamée par le Bouddha est Dukka : la vie est souffrance et la souffrance est une réalité.
  • La deuxième vérité, Samudaya, est que la cause de cette souffrance trouve son origine dans notre propre esprit.
  • La troisième noble vérité, Nirodha, offre l'espoir : la libération et l'affranchissement de la souffrance sont possibles.
  • La quatrième noble vérité, Magga, donne la méthode pour atteindre la libération, connue par les bouddhistes comme la voie du "milieu".

La dualité du mental

Les écoles de pensée bouddhiste et yogique reconnaissent toutes deux que l'éveil survient lorsque l'on se libère d’un mental dualiste. Le Bouddha est connu pour avoir dit : "Quand on n'a pas ce qu'on veut, on est malheureux ; quand on obtient ce qu'on ne veut pas, on est malheureux. La liberté vient quand nous sommes libérés de nos désirs, de nos préférences".

La définition du yoga de Patanjali dit que lorsque vous cessez de vous identifier aux fluctuations du mental, alors il y a le yoga. L'identité fusionne avec le Soi, qui est Samadhi, le bonheur, la félicité et l'extase.

Le texte yogique Astavakra Samhita énonce : « Celui qui pense être libre est libre, celui qui pense être lié est lié. Ce que nous pensons, nous le devenons ».

La compassion : Enseignement de base du bouddhisme et du yoga

Le Yoga Sutra de Patanjali affirme que la pratique de l'ahimsa (ne pas faire de mal aux autres) aboutira à un bon karma. Cela se traduira par l'expérience du bonheur et de la paix.

« Celui qui ne cause pas de souffrance aux autres, aucune souffrance ne lui sera causée ».

Toute pensée, parole et action que nous accomplissons nous reviendra ; sachant cela, soyez bon et compatissant envers tous les autres êtres.

Illumination : Bouddhisme et Yoga

Le bouddhisme et le yoga visent à l'illumination. Ce qui est réalisé à l'état "illuminé" est l'Unité absolue de l'Être.

Sachant cela, l'"altérité" est l'obstacle à l'illumination. La compassion est le remède.

La compassion est la capacité de se voir dans les autres (tous les autres), de voir si profondément et si clairement que l'altérité disparaît. Lorsque l'altérité disparaît, l'Unité demeure. En termes bouddhistes, cela est décrit comme le vide de la forme.

Méditation yogique et bouddhique

Le bouddhisme, tout comme le yoga, reconnaît qu'il y a de la souffrance et qu'il est possible de s'en libérer. Ces anciens enseignements soutiennent que la compassion est un véhicule de libération. La méditation est une pratique yogique utilisée par les bouddhistes et les yogis pour aller au-delà des fluctuations de l'esprit (le processus de pensée dualiste), pour réaliser l'Unité de l'Être. Les bouddhistes peuvent appeler cela la vacuité. Les yogis peuvent l'appeler le moi absolu. 

Compréhension ou incompréhension occidentale ?

Pour les Occidentaux, ces différences épistémologiques peuvent avoir des implications importantes. Le yoga moderne est plus accessible à l'occidental typique. Il n’oblige pas à abandonner la croyance en l'individualisme, l'existence d'un moi ou d'une âme plus profonde ou même de Dieu. En effet, le yoga moderne, qui ressemble peu au yoga traditionnel, s'adapte à tous les systèmes de croyance.

Le bouddhisme, en revanche, remet en question ces croyances de manière significative, en les faisant passer pour des illusions. En l'absence des concepts de "Dieu", d'âme et de soi, le bouddhisme peut sembler étranger ou, au pire, nihiliste au praticien occidental typique du yoga.

Malgré ces différences essentielles, le yoga et le bouddhisme sont tous deux des systèmes de méditation qui partagent de nombreux points communs, notamment des valeurs éthiques telles que le non-attachement, le non-vol et la non-violence. Tous deux visent généralement à faciliter la transcendance du karma et la renaissance, à favoriser la libération par une prise de conscience plus élevée et à se rapprocher de la "vraie" réalité obscurcie par l'illusion d'un moi séparé, ou ego.

Tous deux cherchent également à réduire la souffrance intrinsèque à tous les êtres par la réalisation d'une conscience supérieure…

Shakespeare n'a t'il pas dit : "Ce que nous appelons une rose par un autre nom sentirait aussi bon."

Comment associer ces pratiques ?

Revenons sur terre quelques instants et reprenons nos esprits occidentaux moins enclins à comprendre profondément la quête de ces pratiques. Les philosophies bouddhiques et yogiques ne sont pas toujours très accessibles ni nécessaires pour profiter des bienfaits de relaxations et de sérénité que procurent une séance de Yoga et la pratique de la méditation. Alors, si vous avez déjà combiné les deux, vous connaissez la puissance de leurs bénéfices. 

Vous souffrez du dos, des articulations ou de l'âge ? Tentez une séance de Yoga dans un centre expérimenté : enfilez votre collant de Yoga adapté, placez vous sur votre tapis, et videz votre esprit. Votre enseignant saura vous emmener dans un monde si proche et si lointain par la pratique de quelques exercices.

Vous êtes stressé, fatigué, énervé ? Pensez à décorer votre maison de la meilleure façon qu'il soit à l'aide d'objets rappelant l'univers de Bouddha ! Faites brûler un peu d'encens dans une fontaine d'encens et méditez quelques instants… C'est déjà mieux non ?

 


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.