Bouddha

Cette pratique corporelle Tibétaine, ou KU-Nye, permet de rétablir l’équilibre entre l’esprit et le corps. En cas de choc, de stress ou de surmenage, l’esprit peut en effet se déconnecter du corps. C'est un peu l'origine de l'expression : "marcher à côté de ses pompes". Se basant sur différentes techniques asiatiques, ce massage agit sur le stress et la douleur par le biais de pressions toniques sur des points d’acupunctures et des canaux énergétiques. En parallèle, le praticien utilise des bols tibétains et des mantras car selon la tradition, tout Être est SON. Grâce au massage tibétain, le corps et l’esprit peuvent à nouveau entrer en symbiose. Cette philosophie bouddhiste répond de manière proche aux besoins du monde moderne…

Plus

La méditation... Voilà une pratique qui a paru longtemps réservée à une élite ! Pour notre plus grand bonheur,  de nos jours, elle s'est démocratisée pour être plus accessible à chacun.

Pour certains, il s'agit presque d'une mode, tant les livres, chaines youtube ou podcasts sur ce sujet se développent à l'infini. Dans cet article, nous allons dresser un portrait complet des bénéfices que la méditation peut apporter ainsi que quelques conseils pour vous donnez envie de vous y mettre ! Alors, prêt pour ce voyage au pays des états modifiés de conscience ?

Qu’est-ce que la méditation ?

Ce mot vient du latin meditare qui signifie contempler. Que contemple-t-on ? L’intérieur de soi !
Il n’existe pas de définition unanime, cependant, les différents courants s’accordent pour dire que la méditation est une pratique d’entraînement de l’esprit qui favorise le bien-être mental et physique.
De manière plus spirituelle, la méditation consiste à faire taire le brouhaha mental, pour libérer l’esprit et apprendre à maîtriser nos réflexions. Grâce à cette technique, les pensées négatives ne dominent plus et le développement personnel et spirituel est facilité. 

Plus

L'encens est largement utilisé dans les traditions orientales et ce, depuis des siècles pour ne pas dire des millénaires. Les adeptes des religions Hindoue, Bouddhiste, Taoïste et Shintoïste brûlent toutes de l'encens lors de festivals, de processions, de purifications, de méditations et de rituels quotidiens.

Avec notre point de vue d'occidental, l'encens nous a toujours fasciné et... perturbé. Pendant très longtemps c’était pour nous juste quelque chose dégageant de l'odeur et qui faisait beaucoup de fumée. En prenant de l'âge, nous avons fini par nous demander si finalement, l'utilisation de l'encens par des milliards de personnes en Asie ne cachait pas certains bienfaits.

C’est pourquoi nous avons alors commencé à nous demander si l'encens pouvait changer la façon dont un espace était ressenti ? De quelle façon les gens se sentaient en sa présence ? Favorise t'il des états méditatifs ? Finalement, pouvait-il changer la façon dont l’on se « sentait » ?

Plus

Dans cet article, nous allons rechercher des similitudes plutôt que des différences entre le yoga et le bouddhisme. Nous aurons ainsi l'occasion d'approfondir notre compréhension de la quête universelle de l'illumination. La recherche de relations au sein de ces pratiques proches mais différentes développe des compétences intuitives et une sagesse perspicace.

Si le yoga et le bouddhisme ont évolué comme des traditions sœurs se partageant de nombreuses similitudes, des différences notables les distinguent. Les points de vue sur l'existence du « moi », de « l'âme » et de « Dieu » ne sont pas les mêmes...

Plus

Dans le symbolisme ancien, la main de fatma (aussi connue sous le nom de main de Fatima, Hamsa ou Chamsa) est un symbole islamique rendant hommage à Fatima Zahra, la fille du prophète Mohamed et épouse de Hazrat Ali. Nous pouvons noter que cette représentation se retrouve dans la plupart des grandes religions ainsi que dans le bouddhisme, preuve de son immense portée symbolique.

Plus

Décoration Intérieur : découverte du Bouddha Je repense à la première fois où j’ai acheté un Bouddha….. C’était un peu par hasard. Je trouvais ces statuettes esthétiques. Un effet de mode, je pensais ! Mon premier, donc, était un Bouddha rieur. Je le trouvais « chou » ave...

Plus


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.